Rentrer en 2DE en 2019

Les seules secondes technologiques spécifiques qui existaient et existent toujours sont les secondes STHR (Sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration). On peut accéder néanmoins à la classe de 1ère sans avoir été inscrit dès la seconde.

Et les secondes TMD (Techniques de la musique et de la danse) : avec inscription en parallèle au conservatoire, on doit avoir suivi la section depuis la seconde pour accéder à ce Bac.

Pour tous les autres :

La seconde générale et technologique a toujours eu un tronc commun :

Français                                          4h

Histoire-géo                                     3h

Langue A et langue B                      en tout  5h30

Mathématiques                                4h

Physique-chimie                               3h

Sciences de la vie et de la Terre      1h30

Education physique et sportive        2h

Enseignement moral et civique        18h annuelles

S'ajoute à ce tronc commun dès la rentrée 2019 :

Sciences économique et sociales         1h30

Sciences numériques et technologie    1h30

 

Avant, les sciences économiques et sociales étaient le 1er enseignement d'exploration que l'on devait choisir au choix avec Principes fondamentaux de l'économie et de la gestion.

Les notions abordées pour tous dans "sciences numériques et technologie" viennent en remplacement de l'enseignements d'exploration que certains élèves pouvaient choisir "informatique et création numérique".

Avant : l'élève devait obligatoirement choisir en plus de SES et PFEG, un second enseignement d'exploration parmi une liste de 19 choix qui bien entendu n'étaient pas proposés dans tous les lycées. Pour certains couples d'enseignements technologique, il était possible de choisir un troisième enseignement.

Si un élève demandait un enseignement non proposé par son lycée de secteur, il pouvait être affecté dans le lycée le plus proche proposant l'enseignement choisi. Selon les demandes et le dossier de l'élève, cette affectation n'était pas toujours possible.

Des enseignements "option facultatives" pouvaient être proposés par certain lycée mais n'ont jamais comptés comme critère d'affectation.

Rentrée 2019 :

Deux enseignements optionnels possibles à choisir : un dans chacune des deux listes suivantes.

Mais rien obligatoirement !

Liste 1 : Enseignement général  3h

Langues et culture de l'Antiquité : latin (peut être choisi en plus)

Langues et culture de l'Antiquité : grec (peut être choisi en plus)

Langue vivante C étrangère ou régionale

Arts: au choix parmi arts plastiques ou cinéma-audiovisuel ou histoire des arts ou danse ou musique ou Théâtre

Education physique ou sportive

Ecologie-agronomie-territoires-développement durable (en lycée agricole)

Arts du cirque (6 heures)

Liste 2 : Enseignement technologique  1h30

Management et gestion

Santé et social

Biotechnologies

Sciences et laboratoire

Sciences de l'ingénieur

Création et innovation technologiques

Création et culture - design (6h)

Atelier artistique (72h annuelles - ils y a 35 semaines de travail entre septembre et juin)

Et en lycée agricole:

Hippologie et équitation ou autres pratique sportives (3h)

Pratiques sociales et culturelles (3h)

Pratiques professionnelles  (3h)

 

Viennent en complément des heures de vie de classe, d'accompagnement personnalisé et à l'orientation. Le volume horaire dépendra des besoins des élèves et des établissements.

L'affectation en lycée :

La carte des options proposées par les lycées ne sera disponible qu'en mars 2019.

Le rectorat réfléchi aux options qui pourront être "affectantes". Elles seront également connues en mars.

Leur but est d'empêcher les stratégies d'évitement, mais vont-ils donc interdire les vrais motivation ?

En théorie, l'accès à une première technologique ou aujourd'hui à un enseignement rare de 1ère, n'est pas réservé à un élève qui a suivi en 2de l'enseignement correspondant, mais dans la pratique on constate qu'avoir suivi et réussi dans cette enseignement augmente les chances d'être admis en classe de 1ère  correspondante.

Ce qui risque fortement d'être sacrifié : L'accès à une troisième langue. L'accès aux enseignements artistiques rares comme l'audiovisuel, le théâtre, le cirque.

On peut espérer que l'accès aux options technologiques ne sera pas bloqué.